Temps de lecture : 5m40
Cet article est un peu touffu. Mais s’agissant d’un anniversaire de 10 ans, si ce n’est pas un peu le bazar c’est que la fête n’est pas bonne. En route !
Bon anniversaire JPMBB !

Je Porte Mon Bébé a 10 ans !


JPMBB a 10 ans !

Il s’agissait d’écrire un article sur les 10 ans de JPMBB qui ont lieu cette année. Articuler la rédaction autour des choix que JPMBB a fait depuis 10 ans parallèlement aux choix que chaque jeune parent est amené à faire et en quoi le portage peut aider dans ces choix… bla bla bla…
C’était une bonne idée, mais les brouillons n’avançaient pas, étaient peu inspirants et donc pas adaptés pour résumer ces 10 dernières années. Idem pour l’article sur notre déménagement, effectué il y a 1 an, de Montreuil vers le Var.
La pulsion rédactionnelle est écrasée par le quotidien, même si il y a plein de belles choses à raconter.
Puis ces derniers jours, se présente aussi la nécessité d’un article expliquant le choix de ne travailler durant l’été que 4 jours par semaine pour les équipes JPMBB, ce que nous mettons en place cette année.
C’est tout naturellement que cette mesure interne d’entreprise qui ne concerne finalement que les employés de JPMBB s’avère être finalement ce qui symbolise le mieux les 10 années passées et ce bel anniversaire qu’a la chance de vivre la marque.
Alors que la convenance voudrait que nous remerciions en premier nos loyaux et fidèles clients depuis 10 ans, il s’avère au fur et à mesure que ce texte progresse qu’il va en fait s’agir d’abord de remercier et d’honorer tous les collaborateurs qui ont participé à JPMBB depuis tout ce temps, ceux qui n’y sont plus, ceux qui y sont maintenant et ceux qui nous rejoindront dans le futur.
Chers clients et utilisateurs, c’est POUR VOUS que JPMBB existe, mais c’est grâce aux collaborateurs et leur travail que nous pouvons exister depuis et pour longtemps et transformer vos paiements précieux en porte-bébés précieux pour vous et pour les prochains parents, ceux qui auront eux aussi besoin du portage alors que vous aurez passé cette période pour de nouveaux défis de parents. (jouer ici la musique Le cercle de la vie – Le Roi Lion)

Le temps, le salaire, le soleil ou les trois

Nous mettons en place cette année chez JPMBB la pratique suivante : de mai à fin août, nous passons à 4 jours de travail hebdomadaire avec autant d’heures payées, moins d’heures travaillées, plus de temps personnel, pas d’embrouille.
Les causes et les raisons sont très simples : parce que c’est bien et parce que nous pouvons et parce que c’est un choix d’entreprise et de vie pour les gens qui en font partie.
Cela faisait plusieurs années que l’idée existait, c’était une idée exotique semblant applicable que chez une startup californienne mais peu évident pour cette structure avec un flux quotidien de marchandises physiques à faire transiter et des actions commerciales nécessitant un traitement réactif chaque jour de la semaine.
Et puis arrivent les lundi fériés du 1er mai et du 8 mai dernier où nous traitons autant de travail que pour une quinzaine normale avec certes un peu plus de travail le mardi, mais pas 7 heures de plus pour autant par semaine. Et puis il y a la lecture et relectures de cet article (de Basecamp, véritables mentors à qui la structuration de JPMBB doit énormément).
Puis chaque collaborateur/trice se voit demandé comment s’est passée cette quinzaine avec 2 weekends de 3 jours et TOUT LE MONDE dit la même chose : « C’était super, on a travaillé un peu plus le mardi, mais ça valait le coup » Et là c’est le déclic, pas parce que « la direction le veut », mais parce que l’équipe JPMBB a atteint un tel niveau d’investissement, de motivation, d’autonomie, de responsabilité et d’implication que non seulement c’est possible mais que surtout ce serait absurde et hideux de ne pas valoriser cela, de la gâcher et de passer sous silence un fait aussi évident.
Dans l’exécution, nous travaillons les 4 jours de la semaine de façon plus intense, plus concentrée, plus organisée, sur moins de temps pour ne pas diminuer la qualité du service que nous délivrons. Nous traitons néanmoins les mails importants ou urgents si il y a lieu durant le jour fermé. Ce n’est finalement pas compliqué et puis ce n’est que temporaire pour les mois d’été, quand il y a plus de lumière, que nous avons plus envie d’être dehors, c’est plus « biodynamique ». En septembre nous retrouverons les semaines normales, du temps de travail en plus, du changement.

Les acheteurs ne sont pas les seuls clients de JPMBB

Le collaborateur chez JPMBB est aussi client, il passe son quotidien sur place et au delà du salaire, la structuration de cette entreprise doit essayer d’offrir à ses travailleurs le même type d’expérience que ce qui est donné aux jeunes parents utilisateurs de nos porte-bébés : plus de liberté, plus de confiance, d’autonomie, plus d’écoute.
C’est rarement les choix faits dans un environnement professionnel, mais grâce à tous les parents qui nous font confiance, aux salariés et par une chance inouïe, JPMBB se porte plutôt bien et peut se permettre d’aborder l’emploi de façon progressiste, critique et bienveillante.
On ne peut pas être une marque sympathique de l’extérieur mais qui fait le minimum à l’intérieur ou qui écrase ceux qui la composent. Nous pourrions être superficiellement cool, mettre un babyfoot ou une piscine à boules au bureau, mais au final ça ne rendrait pas les gens plus libres de leur temps (la seule vraie richesse dont chacun dispose équitablement chaque jour), ils travailleraient juste moins et/ou rentreraient plus tard chez eux.

Travailler et vivre où l’on veut

Autre choix fait dans le même esprit il y a un an déjà : nous avons déménagé JPMBB pour quitter Paris et rejoindre le Var, là aussi par choix et pour aussi au passage offrir un autre cadre de vie aux salariés qui souhaitaient venir. Ceux qui n’ont pas pu venir sont restés à Paris où il y a un bureau et nous avons financé le déménagement de ceux qui ont pu venir. Cela n’a rien changé au service JPMBB mais cela a changé la vie de ceux qui ont déménagé.

Mains libres – libre arbitre

Nous essayons depuis 10 ans de donner ou rendre du libre arbitre et de la confiance pour chaque jeune parent, par le biais du portage, de la proximité, de l’écoute, avec nos porte-bébés et nos formations.
Le côté « mains libres » que permet le portage n’est que la partie tangible et visible de ce qu’offre un bon porte-bébé, mais la vraie valeur est invisible et se ressent à plus long terme. En vendant à notre utilisateur un porte-bébé, nous espérons lui offrir la possibilité d’avoir un temps de jeune parent et un climat famillial de meilleur qualité, car c’est un moment délicat et parfois (tout le temps !) stressant que d’être jeune parent, même avec X+1 enfants.
Quand un parent choisit de donner son argent à JPMBB contre un porte-bébé, c’est pour pouvoir faire ce qu’il veut de ses mains, s’écouter, écouter Bébé, dans le cadre d’une bonne utilisation et la sécurité. Ceci permet aussi chez JPMBB de « faire ce que l’on veut » en respectant les règles et les besoins d’une PME et surtout en les questionnant et les adaptant aux individus.
C’est une très grande fierté de pouvoir étendre les valeurs de nos produits au delà du porte-bébé et de les appliquer dans l’univers du travail, même si ce n’est qu’à notre petite échelle d’une douzaine de travailleurs. Nous avons aussi commencé en ne vendant qu’une douzaine de porte-bébés il y a 10 ans.
 
 
Je Porte Mon Bébé qui a vu le jour il y a 10 ans grâce à nos enfants est un cadeau, une chance. C’est ce qu’elle doit s’appliquer à rendre et fournir à chaque personne qui interagit avec, utilisateur ou collaborateur. C’est la mission de cette structure.
 
Merci à tous.
 
Je Porte Mon Bébé
 
Si vous souhaitez enchaîner sur une meilleure et inspirante lecture sur le monde de l’entreprise (en anglais) : lien

soyez le premier à répondre

· · · ◊ ◊ ◊ · · ·

Serait-ce finalement et étonnamment le meilleur article sur le portage que nous avons eu la possibilité de lire hier sur le blog du Monde, par Clara Georges ? [lien vers l'article]
Si on met de côté le choix calendaire un peu facile de la narration de type pré-électorale, qui consiste quelque mois avant une élection à rédiger tout article « lifestyle » en y appliquant un antagonisme gauche VS droite quelque soit le sujet, cet article est peut-être l’un des écrits vulgarisateurs et destiné au grand public finalement le plus emblématique de la présence de l’écharpe de portage dans « la vie des français ».

Il est vrai qu’à la première lecture j’ai pu me sentir offensé et blessé de voir la pratique du portage qui est au centre de mon activité depuis 10 ans et plus spécifiquement le nom même de l’entreprise que j’ai co-fondée avec mon épouse comme un sujet de raillerie.
Alors bien entendu, dans les premières minutes qui suivent la lecture, j’ai eu mes projets et scenari de vengeance masquée ultra-violente qui se sont dessinés dans ma tête, puis ça s’est atténué assez vite et ma raison a pu reprendre le dessus et une fois passée l’émotion des premières minutes, j’ai pu enfin me demander :

« mais que révèle cet article ? »

Déjà je réalise vite, même si c’est évident, que cet article n’est pas écrit spécifiquement à destination du public visé par les écharpes de portage et n’est donc pas là pour lui plaire. Il est donc prévisible que les lecteurs faisant partie du public jeunes parents/portage aient pu avoir à juste titre un recul bien moindre et se soient sentis peut-être même agressés, à la différence du lecteur qui s’en fout tout simplement des porte-bébés et qui veut juste lire un article divertissant alors qu’il est dans le bus ou en position assise en train de faire vous savez quoi en lisant sur son mobile.
Je peux comprendre que pour intéresser ceux qui ne sont pas ou plus parents de nourrissons, il faille épicer ce sujet pour eux si lointain d’un peu de subversion, de 2eme degré et un poil d’agressivité pour que l’article soit tout simplement lu et partagé parmi la marée de contenus web quotidiens.

Aussi, je post-rationalise en me disant qu’il s’agit d’un article de blog, sur l’édition numérique du magazine M, ce n’est pas un article de fond imprimé dans le célèbre quotidien. Cela laisse donc plus de liberté rédactionnelle et pourquoi pas un peu d’insolence, après tout nous sommes en 2016.

Mais surtout, en cherchant les autres articles de l’auteure [lien], je découvre que les autres articles de la série « objets de l’Epoque » sont sur l’e-mail, le pain au chocolat, le détecteur de fumée, le café, les calories, … Il y a aussi des articles sur la basket, le selfie … Et c’est en cela que je vois en cette série d’articles la vraie reconnaissance de la place de l’écharpe de portage dans le monde « civil », et pas juste celui des parents.
Nous aurions pu être aux côté d’objets comme la perche à selfie ou « la barbe de hipster », mais non, L’écharpe de portage est bel et bien avec de vrais objets et concepts utiles et tangibles qui accompagnent notre quotidien et j’en suis très fier, pour mon ego et pour les centaines de milliers de familles concernées.

Alors oui quand on devient mainstream on sort de notre zone de confort de se voir dans son miroir et dans celui de ses utilisateurs de niche, mais c’est le jeu et je réalise que moi aussi il m’arrive de me distraire à la lecture d’un article insolent sur un sujet qui ne me concerne pas.

Pour moi c’est bel et bien un vrai article sur le portage, avec certes un traitement qui peut être acide et moqueur, mais qui mentionne néanmoins les points clefs de praticité et de sécurité liés à l’écharpe de portage. Si cet article vous irrite, ce que je peux comprendre, essayez de le voir comme un exercice de style, à la R Queneau.

Quant à l’avenir d’une PME avec notre nom qui j’en conviens peut sembler risible tellement il est droit au but et sans chichi, nous fêterons en avril notre 10eme année et l’entreprise reste toujours organisée autour d’un management et d’un cadre de travail progressiste, bienveillant et valorisant pour qui en fait partie. (l’effectif est de 10 personnes) Nous avons cette année quitté Paris pour le Var, avec nos salariés, pour une meilleure qualité de vie, nous payons une chiée d’impôts et nous embauchons, alors j’accueille cette moquerie sur notre nom de marque avec humour.
Lorsque viendra mon jugement dernier entrepreneurial, j’aime croire que je serai évalué sur le pan humain et pas seulement le résultat financier de notre « secte ».

Olivier – Je Porte Mon Bébé

 

seulement 7 commentaires pour le moment

· · · ◊ ◊ ◊ · · ·

We are happy to announce the launch later this year of the new JPMBB baby carrier: The « PhysioCarrier. »

The PhysioCarrier is exactly what parents expect in 2015 from an upscale preformed baby carrier designed and manufactured by Je Porte Mon Bébé: a baby carrier that is uncompromisingly modern and truly versatile.
We are very proud this was made possible by a small independent French family business like JPMBB.

PhysioCarrier - JPMBB

Here’s our latest addition!

The PhysioCarrier has all the JPMBB DNA: the pocket of the Original baby wrap, the leather (artificial) of the Little Wrap Without a Knot. But beyond esthetics, what you mainly rediscover is all the expertise of this baby carrying method that respects Baby’s sensory and neuromotor development.

PhysioCarrier JPMBB tablier rabattu

JPMBB PhysioCarrier

Description of the baby carrier:

The JPMBB PhysioCarrier is a preformed baby carrier that comes with a removable booster (0-18 months) and a removable padded collar to support the neck (for infants).

The collection will be available in several colors (for the fabric and the pocket).

OekoTex 100

The price is € 125 (mirror back carry included)
The model with (artificial) leather belt and suspenders is 135 € (mirror back carry included)

Pack booster 0-18 months and removable collar is € 12

It can be carried in the front, to the side, on the back, from birth to 3 years. (3.5kg – 20kg, from 6 months for the back.

Availability: 2015

The special features of PhysioCarrier:

The booster is useful from birth to around 18 months, depending on the size and weight of Baby. Unlike some models, the JPMBB booster goes only under the child’s bottom. Freshness and breathability are not reduced even with the booster in place, because there is no additional layer of padding on the back or the ribs.

The booster slips into a sleeve to be an integral part of the baby carrier, making it even easier and faster to pop Baby in; it is also safer than first putting Baby into an insert and then into the baby-carrier.

The booster allows 3 things:
1/3: To carry an infant in a high and secure carrying position (kissing height), leaving his/her respiratory passages clear and ventilated. In addition it enables Baby to be seated in a physiological flexion position without forcing the natural gap between his/her knees (a gap that must not exceed the width of the pelvis at this age).

 

PhysioCarrier JPMBB Booster amovible

Removable booster with a 9 month old (left) and a 2-week-old baby (right).

2/3: The booster allows an older baby to enjoy greater visibility than ever before when he/she is carried on an adult’s back, as Baby is higher.

3/3: Finally, many baby-carrying adults will appreciate the backpack feel of this baby carrier, i.e. most of the weight on the shoulders and a higher center of gravity.

 

PhysioCarrier JPMBB hauteur booster

Sasha (from the PESN manual cover) at 16 months, with booster (left) or without (right). The child on the booster is lifted higher so he can see, and can put his arms out.

 

The removable padded collar for infants makes it possible to adjust the carrier to the small size of Baby’s neck by providing soft, padded support without pressure or direct contact with the neckline hems.

 

PhysioCarrier JPMBB encolure nourisson

The removable pad slides into the collar, for carrying an infant.

 

The side straps have different functions according to Baby’s age.

PhysioCarrier JPMBB contenance Bébé et bambin

Infant of six weeks and 30-month-old toddler.

1/2: For an infant, it allows adjusting the front panel’s height and width. This various settings permits a precise adjustment of the baby carrier measurements, that offers you tailor-made solutions.
The newborn will thus be well contained and the tightened straps allow the edges of the baby carrier to hold his/her small body snugly, providing support lines that allow the baby to be maintained in a curled up position and not flattened.
These side straps also prevent the hypotonic infant’s back from going into an “S” position because the baby carrier is too large.

2/3: For a bigger baby (> 10 months), the side straps give support to the bended knees and help to better tilt the pelvis to provide Baby with a wide and comfortable seat. This also makes it possible for the arms to come out when Baby is awake.

3/3: The side straps will also allow weight distribution between the suspenders and the belt.
This is possible because the anchor point of the straps goes from the suspender to the belt. This is useful if you prefer to put the weight on the suspenders and reduce the weight on the belt.

The side straps represent a unique and simple way to adjust the baby carrier, regardless of the child’s age. The baby carrier fits Baby, not the reverse, and without complicated and time-consuming procedures.
Thanks to the opening in the baby carrier, Baby’s back can be ventilated and cooled when it’s hot, or covered when it’s cold, using the two zippers.
The transparent mesh provides better visibility of Baby’s position and more precise installation.

 

PhysioCarrier JPMBB ouverture

Adapt to the temperature and ensure Baby’s good posture in the baby carrier.

 

The mesh head cover supports the head. And it is transparent, allowing the child and the person carrying him/her to see through it; it also keeps the respiratory passages unobstructed.

 

PhysioCarrier JPMBB tetiere ventilée, bébé visible

Unobstructed vision and breathing through the head cover.

 

The abundant padding on the suspenders and on the belt provides aerated, lightweight cushioning and unique comfort.

PhysioCarrier JPMBB bretelles

The suspenders of the JPMBB PhysioCarrier (above) compared to suspenders on a conventional baby carrier. No compromise for comfort and cushioning.

And also …

  •      The seat is shaped (not flat), putting the baby in a seated position with lower back curled and knees drawn up. This prevents the pelvis from being flattened.
  •      The double suspenders adjustment allows easy positioning, whether Baby is in a front or back carry.
  •      The suspenders can be crossed in the back when Baby is carried on the back.
  •      There is a (removable) mirror to watch the baby when he/she is being carried on your back.
  •      Back/chest strap with an elastic end-stop to facilitate the movement of the baby-carrying person’s shoulders while keeping the straps in place.
  •      All straps have an elastic to keep them wound and not dangling.

 

 

PhysioCarrier JPMBB bambin

You can use it to carry a big girl who’s no longer a baby, but only as a stopgap.

Thank you to our partners and our beloved JPMBB team, to friends of the brand and to the families for their support and their patience during these long months of multiple tests.

 

——

Behind the Scenes:

As in the development of the PESN, we didn’t rush the design of the baby carrier. Initial research began in July 2010, four years ago. The positive aspect is that we had plenty of time to think and experiment, to confirm or disprove various assumptions.

We take this opportunity to share with you a few high points in the development of the PhysioCarrier.

 

Prototype JPMBB 1

Several weeks of sitting sideways in a prototype.

Prototype JPMBB 2

Laugh while you work.

Prototype JPMBB 3

2 ½ years old, nice nap in the warmth of a prototype without a belt.

Prototype JPMBB 4

A very simple prototype to determine the anchor points of the side straps.

Prototype JPMBB 5

“And if you pull on that, what happens?” From the very beginning, we tried to find ways to ventilate the back. This slightly weird prototype dates back to our old headquarters in the 19th arrondissement of Paris, for those of you who remember them.

Prototype JPMBB 6

The first pattern and snugly-wrapped Stanislas, ages ago!

PhysioCarrier JPMBB essayages

An intense six-handed fitting!

Prototype JPMBB 7

Various tests at JPMBB using a rough version without the trimmings, to check the mechanical properties.

PhysioCarrier JPMBB tétière

Successful hugging session. On with the tests.

Prototype JPMBB 8

It all started to take shape in 2012….

Prototype JPMBB 9

Stanislas leans back for fun and because he’s doing his own tests. He’s holding and playing with PESN rings in different sizes. This was in early 2013 before we launched the PESN and there were rings everywhere.

Prototype JPMBB 10

Keep up the good work!

Prototype JPMBB poche

First pocket application trials

gallerie Prototypes JPMBB

Our gallery of first generation prototypes, experimental oddities and other really bad ideas we absolutely had to try!

This was just a (long) preview, to be continued soon!

tags : , , , ,

seulement 11 commentaires pour le moment

· · · ◊ ◊ ◊ · · ·

Poste : Administratrice/ateur des ventes JUNIOR / Assistante commerciale JUNIOR.

L’entreprise Je Porte Mon Bébé :

Je Porte Mon Bébé est une entreprise qui conçoit, fabrique et commercialise des articles de puériculture haut de gamme (porte-bébés) depuis 2007. Notre marque connaît un fort développement. Notre clientèle se compose de magasins indépendants et grandes enseignes en France et à l’export.

Mission :

En collaboration avec les agents commerciaux, l’Assistante Commerciale Junior des ventes gère l’ensemble des tâches administratives consécutives à la conclusion d’une vente, jusqu’à son expédition et sa facturation :

•émission d’un bon de production

•émission bon de commande

•édition facture

•déclenchement de procédures réglementaires (autorisation, déclaration, etc..)

•édition de documents relatifs à la logistique

L’administrateur des ventes réalise l’interface entre les clients, les services internes de sa société comme les commerciaux, la logistique et les transporteurs.
Il/Elle contrôle le suivi administratif de comptes clients c’est-à-dire les avoirs, les escomptes ou les encours.

Profil et Compétences :

Débutant bienvenus.

Les qualités de l’Administratrice des Ventes / Assistante Commerciale Junior : aisance téléphonique, sens des relations, connaissances en comptabilité et informatique, réactif, organisé, fibre commerciale.
Autonome, flexible et indépendant(e), vous êtes capable de prendre des initiatives et de travailler par vous même.

Vous serez intégré(e) à une équipe jeune et dynamique, dans des locaux spacieux et agréables. Une bonne maîtrise de Mac OS sera appréciée.

Maîtrise de l’anglais.
Maitrise des outils de gestion et pilotage de projets.
Dynamisme et polyvalence.
Capacité d’adaptation, d’intégration et d’autonomie.
Esprit d’équipe, bonnes aptitudes en communication orale et écrite. Enthousiasme.

Rémunération/carrière :

39h. 21-23,5 K€/an brut selon expérience à un poste similaire. Vous aurez la possibilité d’évoluer au sein de Je Porte Mon Bébé, et vers un CDI si l’activité le permet.

CDD 8 mois

Lieu de travail :
Montreuil (93100 – Métro Robespierre – ligne 9)

Merci de répondre par mail uniquement à emploi@jeportemonbebe.com en joignant un CV, votre projet et les réponses aux trois points suivants :

« Ce que je sais faire et que j’aime faire »

« Ce que je sais faire mais que je n’aime pas faire »

« Ce que j’aimerais savoir/pouvoir faire »

emploi@jeportemonbebe.com

 

une réponse est déjà postée

· · · ◊ ◊ ◊ · · ·

Le tout premier bébé à avoir été porté dans le tout premier prototype JPMBB, c’était il y a presque 7 ans et c’était lui que vous voyez aujourd’hui sur cette photo en train de nous aider à préparer les commandes.

Inutile de dire que c’est émouvant de le voir préparer ses petits colis et courir chercher chaque référence et cocher chaque ligne sur le bon de livraison. Il va avoir des choses à raconter à ses frères ce soir !

 

(edit) Purée ! En fait on est SUPER émus en voyant cette photo sur le blog et le chemin parcouru avec et pour Je Porte Mon Bébé. Encore et toujours merci à vous d’être le long du chemin !

seulement 2 commentaires pour le moment

· · · ◊ ◊ ◊ · · ·

« La Petite Echarpe Sans Noeud » a été annoncée puis révélée il y a 3 semaines, sur notre page FB. Nous étions très heureux de vous l’annoncer enfin et il semble que cela ait été réciproque vu les nombreux commentaires.
Un peu comme la fin de la grossesse, nous passons de ce stade ou quelque chose de soi qui était intime devient visible aux yeux de tous. C’est excitant et cela fait peur à la fois.
C’est pour nous autant la fin d’une aventure familiale que le début d’une autre aventure publique avec vous. C’est surtout la fin d’une gestation qui aura duré 3 ans. C’est infiniment long. Voici le roman photo !

 

Bébé porté de 6 mois, dans La Petite Echarpe Sans Noeud JPMBB

Stanislas à 6 mois, dans un des premiers prototypes de La Petite Echarpe Sans Noeud.

Porte-bébé La Petite Echarpe Sans Noeud de Je Porte Mon Bébé

Bébé porté devant nos anciens locaux à Paris. 7 mois

 

Le nouveau porte-bébé JPMBB, une longue histoire … de famille :

Les premières photos de prototypes portés que nous avons retrouvé datent de quand Stanislas (notre 3eme garçon) avait 5 mois. Il a aujourd’hui 3 ans et 8 mois. Mais que s’est-il passé durant plus que 3 ans ?
Et bien nous avons pris notre temps, sans rien forcer, peut-être un peu trop d’ailleurs car du point de vue d’une entreprise, c’est un peu ahurissant de mettre 3 ans pour sortir son second modèle de porte-bébé. L’avantage que nous y trouvons est que au moins nous avons pu vivre longtemps avec ce « produit », qu’on le connait et que rien n’est laissé au hasard. Ça tombe bien, c’est aussi ce que nous avions déjà fait avec l’écharpe de portage JPMBB et ce que nous faisons pour la suite aussi. (spoiler alert !)

Notre bon gros bébé bien lourd de 7 mois, porté dans La Petite Echarpe Sans Noeud, avec ses frères, à Thoiry.

Porté dans La Petite Echarpe Sans Noeud, Stanislas et ses frères à 7 mois, à Thoiry.

 

Bébé porté gare de Lyon. 8 mois, dans le porte bébé La Petite Echarpe Sans Noeud

Dans le porte-bébé en descendant du train à Gare de Lyon. Bébé de 8 mois. Toujours pas de pad (coussinet) à ce stade.

La Petite Echarpe Sans Noeud, qui n’avait pas encore de nom à l’époque, a suivi notre famille 3 ans durant, à l’école, en vacances, au travail, … Les divers prototypes ont aussi fait des excursions chez la famille, les collaboratrices chez JPMBB, les mamans à la crèche. Elle a vécu comme cela égoïstement de nombreux mois. A chaque fois on nous demandait, « Ca sort quand ? », « Heuu ben on sait pas ». Nous commencions à croire qu’il fallait quasiment un pouvoir mystique pour réussir à coordonner tous les facteurs nécessaires à ce qu’un jour vous puissiez mettre votre bébé dans La Petite Echarpe Sans Noeud.
Et puis ces derniers mois nous nous sommes quand même un peu énervé et après de nombreuses contractions industrielles et entrepreneuriales ce porte-bébé a pris vie.

Dans l'avion, en route vers Paris dans La Petite Echarpe Sans Noeud

Embarquement et retour vers Paris. Bébé a 12 mois et est ici porté avec des anneaux très petits et un autre tissu qui ne sera pas retenu finalement.

La Petite Echarpe Sans Noeud en vacances à la montagne.

Bébé de 15 mois trop petit pour le ski, alors on attend les frères au chaud. Tiens, le pad viens de faire son entrée, et encore un tissu qui ne sera pas sélectionné.

La naissance du porte-bébé

Les dernières semaines ont été particulièrement fortes en émotions. La réalisation de la notice est un moment intense car cette fois-ce ce n’est pas de photos de vacances dont il s’agit et nous regardons maintenant le porte-bébé d’une toute autre façon, beaucoup plus critique et dans un cercle de plus en plus étendu. A ce moment le porte-bébé n’a toujours pas de nom, mais juste des possibilités griffonnées sur un papier depuis des semaines.  Nous ne sommes pas emballé par les noms trouvés jusque là et on se dit que c’est un détail mais ça commence tout de même à devenir un brin stressant. Heureusement, quelques jours avant le dernier moment possible, une petite étincelle vient allumer le nom La Petite Echarpe Sans Noeud et nous voila ravis, comme on peut l’être quand on trouve le nom qui correspond bien pour ses enfants ou ses porte-bébés.

Ah, et si un jour il y a un concours du nom de produit le plus long du monde, on espère bien gagner, car avec « La Petite Echarpe Sans Noeud » de Je Porte Mon Bébé, on a fait fort !

La rencontre avec Mickael, Clémence et Sasha, puis Aleksandra et sa famille, que nous avons photographiés et filmés pour la couvertures de la notice ont été des moments superbes. Ces 2 familles utilisatrices de l’écharpe de portage que nous avions rencontrés en ateliers chez JPMBB étaient un vrai plaisir et une grande beauté à observer.

Aleksandra et Ava 3 mois, pendant un shooting chez JPMBB

Aleksandra, mère de 2 enfants, qui a porté son 1er en Didymos, sa seconde en JPMBB et que nous avons rencontrées en atelier de portage chez JPMBB.

Calin dans La Petite Echarpe Sans Noeud.

Anne, monitrice de portage JPMBB, avec Benoit pour un temps calme durant la séance photo de la notice de La Petite Echarpe Sans Noeud.

Nous avons aussi eu la chance de pouvoir prêter et faire essayer à quelques unes de nos chères monitrices de portage des modèles du début de la première série. C’était impressionnant de voir 40 personnes découvrir et s’amuser avec ce nouveau jouet. C’était aussi rassurant et apaisant de confirmer par leurs retours d’impressions que La Petite Echarpe Sans Noeud proposait bel et bien une expérience de portage latéral nouvelle toute en douceur, comme nous le souhaitons.

Essai de La Petite Echarpe Sans Noeud JPMBB.

Monitrices de portage JPMBB essayant La Petite Echarpe Sans Noeud durant la formation continue 2013.

L'un des shooting de la notice de La Petite Echarpe Sans Noeud

Une des séances photo de la notice de La Petite Echarpe Sans Noeud, avec Anne et Léana 12 mois, dans le stock de Je Porte Mon Bébé.

 

Un nouveau porte-bébé JPMBB, mais pourquoi ?

Durant ce temps de mise au point de La Petite Echarpe Sans Noeud, nous voulions vraiment revisiter le porte bébé de type « ring sling » et travailler sur le confort et la liberté de mouvement, ce que nous ne retrouvions pas toujours dans les porte-bébés sling du commerce que nous avons pu utiliser avec nos 3 garçons.
Tout comme l’écharpe de portage, nous pouvons aussi partir du principe (en exagérant un peu) que La Petite Echarpe Sans Noeud n’est « que » un morceau de tissu et des anneaux. Nous voulions donc proposer un tissu exceptionnel et différent de ce qui existe déjà pour porter bébé de cette façon.

 

La Petite Echarpe Sans Noeud au bord de l'eau.

Trempette à la plage. Bébé a 20 mois. L’air de rien on travaille et on essaye une version du pad et un tissu.

26 mois et curieux dans La Petite Echarpe Sans Noeud

Stanislas a maintenant 26 mois et est toujours parfois porté. La famille va a un goûter d’anniversaire à côté de gare de l’Est.

Mais pourquoi ne pas avoir fait La Petite Echarpe Sans Noeud avec le tissu de l’écharpe JPMBB diriez-vous ? Et bien parce que ce n’est pas le plus adapté, ni le plus simple à l’usage, du fait que l’écharpe à 2 ou 3 couches et La Petite Echarpe Sans Noeud une seule.
Nous avons beaucoup travaillé la matière jusqu’à avoir notre coup de coeur : la technicité, le toucher, le tombé du tissu, la tenue, le maintien, le confort, la fraicheur. On voulait tout ça ! Après nous avons a vu le prix du tissu au mètre avec les spécificités que nous souhaitions et on a frôlé l’arrêt cardiaque. Puis en prenant le temps (3 ans quand même) nous avons réussi, en fabriquant en Europe de surcroit.

Nous nous sommes aussi attardé sur les finitions, un porte bébé vraiment réversible et offrant donc 2 couleurs en fonction des humeurs et tenues.
Le petit coussinet de protection (amovible), en plus du confort et de la sécurité qu’il apporte du fait que la tête du bébé ne touche pas les anneaux, donne aussi un aspect un peu habillé au porte-bébé, et cela nous plait.

La Petite Echarpe Sans Noeud, au dos à 36 mois

Stanislas a ici 36 mois et veut être porté quelques instants. On ne va pas se faire prier ! Cette photo était déjà sur instagram en novembre 2012, on voit bien le pad dans le miroir.

Portage dos à 36 mois avec un prototype de La Petite Echarpe Sans Noeud

Le pad et La Petite Echarpe Sans Noeud en action avec un enfant de 36 mois.

 

A vous maintenant

Sur cette photo on y voit Stanislas, notre 3eme garçon qui nous a suivi avec ses frères durant les plus que 3 années d’élaboration de La Petite Echarpe Sans Noeud. Bien que ne présentant que peu de qualité photographique, ce cliché nous touche particulièrement car c’est probablement la dernière photo que nous aurons de Stanislas et de La Petite Echarpe Sans Noeud dans une utilisation normale. Et oui, à plus de 3 ans et demi, le portage n’est plus dans ses besoins quotidiens.

Cette photo date de début mai, juste un vingtaine de jour avant la publication de la première image « officielle » de La Petite Echarpe Sans Noeud sur facebook. Nous passons le relais, ce n’est plus notre bébé, nos bébés que nous allons porter (d’ailleurs ce ne sont plus des bébés). Une page de portage se tourne dans notre famille et c’est maintenant vous et les futurs parents à qui ce porte-bébé va servir.

La Petite Echarpe Sans Noeud JPMBB dans ses derniers jours avant le lancement.

Stanislas a bien grandi et a maintenant 3 ans et demi sur cette dernière photo. Il est dans ce porte-bébé qui fait rentrer ses parents tard le soir en ce moment. 3 semaines plus tard, La Petite Echarpe Sans Noeud sera enfin publique.

Une petite larme quand même, mais ne vous en faites pas, on ne va pas aller se coucher. Nous sommes entouré de bébés au quotidien et nous avons encore du travail à terminer !

 

Keren & Olivier, parents de JPMBB et 3 garçons bruyants.

 

Site JPMBB

Page facebook JPMBB

 

tags : , , ,

seulement 15 commentaires pour le moment

· · · ◊ ◊ ◊ · · ·

Nous sommes très fiers ce matin de pouvoir maintenant baisser le tarif de l’écharpe de portage JPMBB.

Si pouvoir offrir un portage de qualité, pédagogique, accompagné et efficace est l’une de notre activité principale depuis 6 ans, pouvoir désormais travailler sur le tarif et l’accessibilité financière pour plus de familles est une nouvelle étape du projet de Je Porte Mon Bébé.

La réorganisation de la production et des transports nous permettent maintenant de pouvoir enfin adresser l’une des écharpes de portage préférée des parents à la portée de plus de bourses.

Le tarif est maintenant de 67,99€ TTC.

Lien vers la boutique.

JPMBB echarpe de portage pas chère

seulement 4 commentaires pour le moment

· · · ◊ ◊ ◊ · · ·

JPMBB offre 30 écharpes à 70€ pour participer au financement de la production du film documentaire « Entre leurs mains », un film en cours de réalisation sur les sage-femmes qui accouchent à domicile.

Bénéficiez d’une JPMBB à 70€ dont l’intégralité est collectée et reversée pour participer à la production du film.

Participez ici.

Voir le site du film en cours ici.

Page FB du film ici.

Ce sera en tout 2100€ qui seront levés pour la production du film qui par ailleurs à déjà été financée à plus de 20000€ par des internautes sur la plateforme http://www.touscoprod.com.

Pour la petite histoire, Sidonie qui est filmée dans le film était là pour l’arrivée de notre 3eme garçon. Ces sages femmes « à domicile » dont 3 nous ont déjà aidé dans notre histoire familiale sont des personnes absolument incroyables de talent et de bienveillance. C’est une profession méconnue et d’une rare valeur. Aider à participer à ce film est une façon pour nous de leur rendre hommage et de les remercier à nouveau.

 

A la cloture du projet fin novembre, chacun des 30 premiers participants recevra de notre part un code pour pouvoir commander gratuitement l’écharpe de portage de son choix sur le site jpmbb. Les FDP vers la France sont OFFERTS bien entendu.

à bientôt !

 

tags : ,

seulement 2 commentaires pour le moment

· · · ◊ ◊ ◊ · · ·

Depuis mercredi, la fine équipe JPMBB est au salon de la puériculture de Cologne.

Si vous cherchez le plus gros stand dédié à l’écharpe de portage du salon, c’est sur le stand Je Porte Mon Bébé que ça se passe !  Vous trouverez trente-deux coloris d’écharpes, 5 écrans, Sophie, Julie, Keren, Olivier, Katrin, Mark …

Je Porte Mon Bébé, pour vous servir !

Merci à tous nos partenaires commerciaux présents et futurs d’être venus nous rendre visite sur le stand.

Merci aussi à tous les proches de JPMBB d’être passé, ça fait toujours chaud au coeur.

Il y a encore plein de rencontres à continuer jusqu’à demain, si vous passez sur le stand 11.1 A39.

Le stand JPMBB au salon de Cologne. Hall 11.1, A39

JPMBB durant un moment calme sur le salon.

tags : , , ,

une réponse est déjà postée

· · · ◊ ◊ ◊ · · ·

« Sugoï ! »

14 sept 2012

JPMBB, extrait de la notice japonaise.

 

L’écharpe de portage JPMBB voyage et fera bientôt une petite escale au pays du soleil levant. La notice a été traduite pour l’occasion avec des petites lettres « qui chatouillent » !

 

Notice JPMBB, noeud de base, japonais.

une réponse est déjà postée

· · · ◊ ◊ ◊ · · ·